Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / carte scolaire 2014 


Carte scolaire 2014 : le SNUipp/FSU écrit aux Maires

lundi 10 février 2014

Connaissant l’attachement des élus pour l’Ecole publique, nous ne doutons pas que vous serez à nos côtés dans notre combat pour la défense des postes d’enseignants.

Auch le vendredi 24 janvier 2014

Madame ou Monsieur le Maire et le Conseil Municipal

A la rentrée 2014, notre département subira une amputation de 7 postes d’enseignants dans le premier degré, alors qu’il manque déjà une cinquantaine d’emplois de professeurs des écoles pour que le service public d’Education fonctionne correctement dans le Gers .

La pression démographique de l’est du département conduisant des écoles au bord de l’implosion, il faudrait donc y ouvrir quelques postes. Selon les estimations du SNUipp/FSU du Gers, cette taxation pourra donc se traduire par 12 à 16 fermetures de classes sur l’ensemble du département.

Rappelons que sous le précédent quinquennat, le Gers s’était déjà vu infliger plus de 50 fermetures. Non seulement, les dommages causés par cette hémorragie ne sont pas réparés, mais la situation va continuer à se dégrader.

A l’heure où notre Président et notre Ministre affichent partout la priorité au primaire, le contraste est saisissant. Car certes, la dotation de l’Académie de Toulouse est bien de 150 postes, mais de l’aveu même de l’administration, elle ne suffit pas à absorber l’évolution démographique toulousaine. Les services de l’Education Nationale ont donc eu recours à une recette bien éprouvée : utiliser les territoires ruraux comme réservoirs de postes.

Les ouvertures et fermetures de postes ne seront connues qu’après les élections municipales, mais quels que soient les choix que fera l’Inspecteur d’Académie, c’est tout le service public d’éducation du département qui sera touché (fermetures de classes ou besoins d’ouverture non satisfaits, pénurie de remplaçants…). A n’en pas douter, les secteurs les plus ruraux seront mis à contribution, entretenant ainsi un fort sentiment d’abandon que, élection après élection, un nombre important de gersois exprime soit par l’abstention, soit par un vote qui s’oppose aux principes républicains.

Connaissant l’attachement des élus pour l’Ecole publique, nous ne doutons pas que vous serez à nos côtés dans notre combat pour la défense des postes d’enseignants. L’an dernier, la mobilisation des syndicats avait permis à notre département d’obtenir une dotation insuffisante de 2 postes. Cette année, il faudra lutter davantage encore pour éviter une situation très difficile à la rentrée 2014.

Dans ce combat-là, pour la défense des postes et du service public d’éducation, les élus ont toute leur place. Aussi nous vous proposons de vous joindre à la manifestation du samedi 1er février, à partir de 10h30, Patte d’Oie à Auch à l’appel des organisations SNUipp/FSU, CGT-Education, SE-UNSA, SUD-Education et FCPE du Gers.

Restant à votre disposition.

Pour le SNUipp/FSU du Gers
Betty JEAN DIT TEYSSIER

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr