Retour accueil

Chantier métier suivi par le SNUipp-FSU

jeudi 28 novembre 2013

Depuis le 18 novembre les premiers chantiers sur les métiers des personnels enseignants se sont ouverts. On pouvait se réjouir à la perspective de voir enfin des améliorations de nos conditions de travail se concrétiser. Las, les premières propositions du ministère portent sur des détails et les avancées concrètes que nous attendons pour les enseignants des écoles ne font pas partie du projet ministériel. Déterminé, le SNUipp continue à porter ses revendications.

Suivez le fil des débats en cliquant ci-dessous.

JPEG - 32.3 ko

Pour le SNUipp-FSU, c’est maintenant que doit se décliner concrètement l’engagement de la priorité au primaire en faveur de ceux qui font l’école au quotidien.

Direction d’école

Tour d’horizon des premières pistes très modestes. Le ministère doit clairement faire un effort pour la direction d’école.

Lien vers l’article : http://32.snuipp.fr/spip.php?article1556

Enseignants des écoles

Le SNUipp-FSU a insisté sur le climat dégradé, la charge de travail de plus en plus lourde, le manque de reconnaissance, la multiplication des missions, la baisse du pouvoir d’achat… Le vivier de candidats au CRPE augmente peu malgré une hausse du recrutement. Le métier d’enseignant n’est pas attractif.

Lien vers l’article : http://32.snuipp.fr/spip.php?article1555

RASED

L’essentiel de la discussion a tourné autour de trois points : le positionnement, les missions, le mode d’intervention

Lien vers l’article : http://32.snuipp.fr/spip.php?article1557

Maîtres formateurs

C’est la formation qui doit piloter l’organisation de leur service et non la gestion des moyens.

Lien vers l’article : http://32.snuipp.fr/spip.php?article1558

Conseillers pédagogiques

Le SNUipp-FSU constate que les conditions de travail des conseillers pédagogiques se sont fortement dégradées au cours des dernières années en particulier du fait de l’entrée dans le métier de jeunes enseignants non formés et de la suppression de nombreux postes administratifs en circonscription. Il est urgent de redéfinir leurs missions en les cadrant, de revaloriser leur fonction et de leur proposer la formation dont ils ont besoin.

Lien vers l’article : http://32.snuipp.fr/spip.php?article1560

Les cinq chantiers mis sur la table pour le premier degré par le ministre doivent déboucher sur des mesures significatives pour des enseignants en quête de reconnaissance et d’amélioration de leurs conditions d’exercice du métier.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr