Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER 


Le SNUipp-FSU prépare la mobilisation de décembre...

vendredi 15 novembre 2013

L’école a besoin d’être refondée, le SNUipp-FSU porte un projet ambitieux et propose de construire début décembre, une grève majoritaire sur une plate-forme élargie réarticulant rythmes / conditions de travail / budget / projet pour l’école, et qui permette d’impliquer l’ensemble de la profession, des parents, pour peser sur les choix gouvernementaux.

Les 2355 créations de postes du budget 2014 (3046 postes en 2013) seront consacrées pour plus de la moitié à la scolarisation de 30400 élèves supplémentaires. 295 postes seront dédiés au plus de maîtres que de classes au niveau national (ce qui ne permettra pas leur généralisation), le taux d’encadrement restera identique, le retour des RASED et le dégel des salaires ne seront toujours pas à l’ordre du jour.
Quant aux 108h annualisées, instaurées par la réforme Darcos depuis 2008, elles continueront de poser les mêmes problèmes pouvant aboutir à des conflits dans les écoles.
- Pour construire des mobilisations larges qui ne soient pas que des colères sans lendemain, nous devons dans cette période être au plus près des parents pour rendre compte de l’état réel de la situation de l’école.

Au vu de cette réalité, le SNUipp-FSU ne peut pas restreindre ses revendications au seul slogan soit disant plus clair « d’abrogation » qui présenterait l’avantage d’offrir plus facilement le « succès ».
La responsabilité du SNUipp-FSU est de permettre les conditions d’une mobilisation à la hauteur de l’ensemble des enjeux qui n’enferme pas la problématique dans la seule abrogation du décret.

L’école a besoin d’être refondée, le SNUipp-FSU porte un projet ambitieux et propose de construire début décembre, une grève majoritaire sur une plate-forme élargie incluant la question du budget de l’éducation, et qui permette d’impliquer l’ensemble de la profession, des parents, pour peser sur les choix gouvernementaux.

La bataille pour un budget plus ambitieux ne peut plus attendre, c’est maintenant que nous devons la mener.
- Nous sommes déterminés à réarticuler rythmes / conditions de travail / budget / projet pour l’école.

Mercredi 13 novembre, le secrétaire général du SNUipp-FSU s’est adressé aux autres organisations syndicales (SE-Unsa, SGEN-Cfdt, SNUDI-FO, Sud, CGT) pour préparer une mobilisation intersyndicale la plus large possible début décembre.

Courrier de Sébastien Sihr (secrétaire général du SNUipp-FSU)

Cher Camarade,

Le gouvernement a fait de l’école primaire une priorité. Pour la réussite de tous les élèves et le métier d’enseignant, nous souhaitons fortement que cette priorité affichée se vive concrètement dans les écoles. Or, sur le terrain, nous constatons que les changements sont loin d’être perceptibles. Nos collègues exercent leur métier dans des conditions très difficiles : Effectifs dans les classes trop chargés, élèves en difficulté insuffisamment aidés, formation continue inexistante, injonctions de toutes sortes et caporalisme, direction d’école sous tension, … Dans ce contexte, le dossier des rythmes scolaires agit comme le révélateur d’une fatigue professionnelle, voire d’un malaise profond qui parcourt notre profession. Nos collègues ont le sentiment d’être incompris, négligés et non soutenus.

Nous estimons que nous ne pouvons pas laisser ce climat perdurer voir se dégrader. Nous pensons qu’il faut rassembler notre profession en la fédérant autour de revendications et de valeurs fortes, car réussite des élèves et conditions de travail vont de pair.

Nous vous proposons de nous réunir mercredi 20 novembre à 18 heures dans nos locaux pour partager nos analyses et construire ensemble des actions unitaires qui nous paraissent incontournables.

Recevez, cher camarade, nos salutations syndicales.

Sébastien SIHR

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr