Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Mouvement  / 2013 


Questions/réponses second et troisième mouvements 2013

vendredi 21 juin 2013

Vos questions d’après CAPD

Q : Comment peut-on vérifier qu’il n’y a pas eu d’erreur concernant l’attribution d’un poste ?

R : Le seul critère objectif qui permette de départager les collègues est le barème. C’est pourquoi nous le publions, il permet à chacun de contrôler le mouvement.

Q : J’avais pourtant demandé un poste qui a été attribué à une personne ayant un plus petit barème que le mien. Pourquoi ?

R : Si ce collègue a obtenu le poste, c’est qu’il a bénéficié d’une priorité quel que soit son barème. Même si nous tenons au maximum à les limiter, certaines sont légitimes :
- directeur devenant adjoint dans la même école (lorsque le poste d’adjoint se libère). La direction d’une école est une tâche lourde. Une directrice doit pouvoir arrêter d’assumer sa fonction sans pour autant vouloir quitter sa classe.
- adjoint maternelle devenant adjoint élémentaire dans la même école (primaire) ou inversement. Bien souvent, il s’agit de régulariser une situation déjà existante (ancienne réorganisation lors d’un conseil de maîtres).
- personnel ayant la RQTH.

Q : Qui détermine le handicap d’un enseignant ?

R : C’est une commission de la MDPH (la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) qui reconnaît la qualité de travailleur handicapé. Il s’agit de l’instance qui a succédé à la COTOREP.

Q :Est-ce que ce collègue aura à nouveau une priorité l’année prochaine s’il souhaite changer de poste ?

R : Non, cette priorité est accordée uniquement lors de sa première affectation dans le département et elle est accordée uniquement sur un poste en adéquation avec le type de handicap.

Q : J’ai obtenu un poste fractionné et je suis par ailleurs à temps partiel, qui décide du poste que je libère ?

R : Vous pouvez contacter l’Inspection Académique pour demander à conserver l’un des postes. L’administration répondait jusqu’alors positivement si cela n’entravait pas l’intérêt du service. En revanche, il n’est pas possible de libérer une quotité sur un poste spécialisé.

Q : Je n’ai pas obtenu de poste à l’issue du second mouvement et doit participer à la troisième phase. Par ailleurs, je déménage dans l’été. L’administration va-t-elle prendre en compte ma nouvelle adresse pour mon affectation ?

R : Elle la prendra en considération si vous envoyez un courrier à la Diper avant le 29 août 2013 (date de la CAPD). Vous pouvez également nous en envoyer une copie par mail. Lors de cette phase du mouvement, l’affectation se fait au plus près du domicile, en fonction du barème et des postes disponibles.

Q : Je participe à la troisième phase du mouvement et je serais intéresséE par un poste spécialisé, puis-je en faire part à l’administration ?

R : Etant donné que des postes spécialisés restent vacants à l’issue du second mouvement et que des collègues vont y être nommés d’office, vous pouvez tout à fait en faire la demande par écrit auprès de l’IA.

Q : J’ai obtenu un poste fractionné et j’ai appris que je serai en surnombre les mercredis. Qui décide de de mon affectation et de mon emploi du temps ces jours-là ?

R : C’est l’IEN de la circonscription en accord avec les équipes qui décide du fonctionnement de l’école avec un maître supplémentaire. Il a également été envisagé la possibilité d’un remplacement ponctuel dans une autre école. Si tel était le cas, les frais de déplacement seraient payés.

Q : J’ai obtenu un poste fractionné et je vais faire plus de 24 heures hebdomadaires de classe. Comment mes heures supplémentaires seront-elles comptabilisées ?

R : Vous récupérerez les heures supplémentaires effectuées.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr