Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Inspection 


Décret sur l’évaluation des enseignants : la provocation jusqu’au bout !

jeudi 10 mai 2012

Publié en force mardi 8 mai, le décret réformant l’évaluation des enseignants sera abrogé par le futur gouvernement. Le SNUipp demande la remise à plat de ce dossier.

Mardi 8 mai, alors même que le résultat des élections présidentielles était scellé, le gouvernement de François Fillon a publié au journal officiel le décret portant application de la réforme de l’évaluation des enseignants.

Le conseiller aux questions d’éducation de F. Hollande a annoncé que le décret sur l’évaluation des personnels sera abrogé dès la mise en place du nouveau gouvernement.

Les fruits d’une mobilisation de la profession et de ses syndicats !

Le décret n° 2012-702 du 7 mai 2012 « portant dispositions statutaires relatives à l’appréciation et à la reconnaissance de la valeur professionnelle de certains personnels enseignants, d’éducation et d’orientation relevant du ministre chargé de l’Éducation nationale » est publié au JO du 8 mai 2012.
Vincent Peillon, le conseiller éducation, enseignement supérieur, recherche et jeunesse de François Hollande précise que « dès la prise de fonction de François Hollande et la mise en place du nouveau gouvernement, ce texte sera abrogé » .

Malgré le refus d’une majorité de syndicats de siéger au CT ministériel du 8 mars devant procéder à l’examen de ce texte, puis un vote contre unanime des organisations syndicales à la séance suivante, Luc Chatel avait indiqué que les textes seraient publiés avant la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy.
- Depuis décembre dernier, le SNUipp-FSU et les syndicats enseignants n’ont cessé de dénoncer cette réforme désastreuse pour l’école.
De nombreuses mobilisations se sont organisées (grèves nationales le 15 décembre et le 31 janvier, pétition unitaire...).

Discuter des missions et des conditions de travail des enseignants : nécessité de relancer le dialogue social

Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, estime que la question de l’évaluation « touche au cœur même du métier ». « Il faut travailler sur cette question en rentrant par la dimension métier. Il faut regarder quelles sont les missions évaluées et ensuite s’intéresser à l’impact sur la carrière des personnels », souligne-t-elle.

C’est aussi les conditions de travail des enseignants qui sont interrogées au travers de l’inspection : reconnaissance du travail d’équipe, effectifs par classes, présence des RASED...

Pour le SNUipp-FSU, le statut-quo n’est pas satisfaisant et des discussions de fond, sereines, doivent s’ouvrir rapidement avec les interlocuteurs qui seront prochainement nommés.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr