Retour accueil

Vous êtes actuellement : SOCIETE  / Vie politique 


Résultats et analyse du 1er tour de la Présidentielle 2012 dans le Gers (1)

lundi 30 avril 2012

Les Gersois votent plus que les Français et ils votent davantage à gauche. La participation atteint 85,81 %, en retrait d’un peu moins de trois points par rapport à 2007, mais reste supérieure de plus de cinq points à la moyenne nationale.

François Hollande obtient 31,86 % des voix, Nicolas Sarkozy 24,14 %, Marine Le Pen 15,90 %, Jean-Luc Mélenchon 12,06 %, François Bayrou 9,95 %, Eva Joly 2,25 %, Nicolas Dupont-Aignan 1,82 %, Philippe Poutou 1,23 %, Nathalie Arthaud 0,54 % et Jacques Cheminade 0,25 %.

- Dans la première circonscription (Auch), Hollande obtient 33,63 % des voix, Sarkozy 22,71, Le Pen 14,72, Mélenchon 12,69, Bayrou 10,16.
- Dans la deuxième (Condom), Hollande fait 30,01, Sarkozy 25,64, Le Pen 17,14, Mélenchon 11,41, Bayrou 9,72.

La gauche progresse nettement

Le total des voix de gauche progresse de + 7.81 % par rapport à 2007, essentiellement du fait des résultats du Front De Gauche.
Le total des scores de toutes les composantes de gauche est au plus haut (48,48 %).

Le candidat PS-PRG (31,86 %) fait un peu mieux (+0.67 %) que Ségolène Royal en 2007.
Le Front de Gauche (12.06 %) améliore très nettement le score de ses composantes.
Les autres candidats (EELV-NPA-LO) atteignent 4.02 %.

L’UMP dans le rouge

La droite gersoise ne sort pas grandie du premier tour du scrutin présidentiel. Un an après des cantonales où elle avait encore réduit son modeste groupe au sein de l’assemblée départementale, deux ans après la gifle reçue lors des régionales, elle affiche des scores encore plus bas que la moyenne nationale ou que ceux obtenus il y a cinq ans.
24,11 %, voici le score de Nicolas Sarkozy sur le département contre 27,18 à l’échelle nationale et 26,08 en 2007.
- Sur la première circonscription, le toujours pensionnaire de l’Élysée a recueilli 22,71 % des suffrages.
- Dans la seconde circonscription, c’est un peu moins pire pour l’UMP locale. Le président sortant y obtient en effet plus de 25 % des votes validés.

Le FN progresse

Le FN dépasse (+ 0.92 %) les scores de 2002 obtenus par B.Mégret et JM. Le Pen (14.98 %) .
Marine Le Pen (15,90 %) a presque doublé le précédent score de son père en 2007 (8.37 %).
Le FN arrive en tête ou en deuxième position dans 20,7 % des communes du Gers.
Le vote FN ne se manifeste pas exclusivement dans les villages puisque, dans des grandes villes du département, il obtient des scores supérieurs à la moyenne départementale.
C’est ainsi le cas à L’Isle-Jourdain (17,10 %), Condom (17,68 %) ou Mirande (16,81 %).
- Il n’y a qu’à Auch où Marine Le Pen est quelque peu décrochée derrière le trio Hollande-Sarkozy-Mélenchon, obtenant « seulement » 11,95 % des voix.

Le MODEM grand perdant

François Bayrou (9,95 %) voit son score diminuer de plus de moitié par rapport à 2007 (20.23 %).


Photographies du rapport des forces dans le Gers après le 1er tour des Présidentielles 2012

Quelques chiffres parlants
Dans l’ordre, pour les principales formations, les résultats sur les cantons.

PS-PRG :
1- Auch SE, 37.47% / 2- Auch NE, 36.57 / 3- Auch SE, 36.03 / 4- Auch NO, 35.50 / 5- Marciac, 34.35 / 6- Miélan, 34.16 / 7- Plaisance, 33.96 / 8- Nogaro, 32.98 / 9- Fleurance, 32.68 / 10- Aignan, 32.51 / ......................../ 27- Mauvezin, 28.42 / 28- Eauze, 28.15 / 29- Saramon, 28.05 / 30- Montesquiou, 27.16 / 31- Miradoux, 23.02

François Hollande réalise un score allant de 40,69 % à 49,37 % dans 25 communes :
Betplan, Bezolles, Castelnau-d’Anglès, Cazaux-d’Anglès, Izotges, Labarthe, Loussous-Débat, Magnas, Manent-Montané, Mascaras, Maulichères, Pallanne, Preignan, Puylausic, Saint-Créac, Saint-Michel, Saint-Mont, Sarragachies, Sauveterre, Scieurac-et-Flourès, Sère, Sion, Tasque, Toujouse et Villefranche.

FDG :
1- Marciac, 14.86 % / 2- Saramon, 14.50 / 3- Mauvezin, 14.18 / 4- Auch NO, 13.70 / 5- Samatan, 13.63 / 6- Masseube, 13.56 / 7- Jégun, 13.49 / 8- Auch SO, 13.23 / 9- Valence, 13.21 / 10- Auch SE, 13.13 / ....................../ 27- Cazaubon, 10.59 / 28- Montréal, 10.54 / 29- Condom, 10.50 / 30- Vic, 9.70 / 31- Eauze, 9.28

Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête du premier tour à Avensac, Bonas, Sérempuy, Gée-Rivière, Peyrusse-Massas. Le leader du Front de gauche arrive également en tête à Séailles (à égalité avec Hollande) et occupe la deuxième place à Chélan, Faget-Abbatial, L’Isle-Arné, Ladevèze-Rivière, Moncorneil-Grazan, Monlezun, Monpardiac, Mont-d’Astarac, Nizas, Roquepine, Saint-Arroman, Saint-Elix-Theux, Villecomtal-sur-Arros. Il obtient 19% à Castelnau-Barbarens.

UMP :
1- Eauze, 29.83 % / 2- Miradoux, 28.38 / 3- Condom, 27.93 / 4- Vic, 27.44 / 5- Lectoure, 27.03 / 6- St Clar, 27.02 / 7- Montréal, 26.46 / 8- Montesquiou, 26.18 / 9- Aignan, 25.58 / 10- Gimont, 25.57 / .................................../ 27- Miélan, 21.42 / 28- Jégun, 21.31 / 29- Plaisance, 21.31 / 30- Auch SO, 20.58 / 31- Marciac, 18.68

Nicolas Sarkozy a obtenu un score oscillant entre 40,38 % et 47,83 % dans 13 communes :
Armous-et-Cau, Aurensan, Boulaur, Bourouillan, Courties, Meilhan, Pouy-Roquelaure, Préneron, Roques, Saint-Aunix-Lengros, Saint-Martin-Gimois, Saint-Paul-de-Baïse et Sémézies-Cachan.
Pour l’anecdote, son score est de 26% à Gimont, ville qui l’avait accueilli en novembre dernier.

FN :
1- Miradoux, 19.67 % / 2- Montréal, 18.46 / 3- Eauze,18.14 / 4- Fleurance, 17.88 / 5- Cologne, 17.66 / 6- Condom, 17.68 / 7- Lombez, 17.48 / 8- Gimont, 17.31 / 9- Cazaubon, 17.21 / 10- L’Isle-Jourdain, 17.10 / ....................../ 27- Auch SE, 13.64 / 28- Marciac, 13.61 / 29- Aignan, 13.27 / 30- Auch SO, 13.18 / 31- Auch NO, 12.52

Marine Le Pen arrive en tête du premier tour dans 21 communes gersoises. Elle dépasse les 30 % dans six d’entre elles :
Marseillan (39,39 % contre 18,18 % en 2007), Callian (37,04 % des voix devant Sarkozy qui en obtient 33,33 %) ; Maumusson-Laguian (32,99 % contre 15,45 % en 2007) ; Bétous (32,69 % contre 17,65 % en 2007) ; Traversères (31,03 % contre 12 % en 2007) ; et Catonvielle (30 % contre 14,29 en 2007).
Dans les 15 autres communes où le FN prend la première place, les résultats oscillent entre 21,59 % et 29,34 %. C’est le cas à Bretagne-d’Armagnac (24,82 % à égalité avec Sarkozy) ; Cézan (26,32 %) ; Clermont-Savès (29,34 %) ; Couloumé-Mondebat (27,33 %) ; Laveraët (23,68 % à égalité avec Hollande), Miramont-Latour (25,69 %) ; Monbardon (27,12 %) ; Monclar-sur-Losse (21,59 % à égalité avec Sarkozy) ; Mouchan (26,52 %) ; Sadeillan (27,27%) ; Saint-Elix (27,68 %) ; Sarcos (26 % des voix contre 2,27 en 2007 ! tandis que Sarkozy est passé en cinq ans de 31,82 % à 14 %) ; Savignac-Mona (28,85 %) ; Tournan (26,98 %) ; Tourrenquets (26,67 %).

Le Front national obtient la deuxième place à Antras (à égalité avec Hollande), Ardizas, Armentieux, Armous-et-Cau, Augnax, Ayguetinte (à égalité avec Hollande), Bazian, Belmont, Berdoues, Betcave-Aguin, Bezolles (à égalité avec Bayrou), Cahuzac-sur-Adour, Castelnau-d’Anglès, Castillon-Debats, Castillon-Massas, Cazaux-d’Anglès, Cuélas, Galiax, Garravet, Gimbrède, Giscaro (à égalité avec Sarkozy), Haget, Izotges (à égalité avec Bayrou), Jû-Belloc, Juilles (à égalité avec Sarkozy), Labarrère, Labarthe, Labarthète, Labéjan, Lauraët, Louslitges, Loussous-Débat (à égalité avec Sarkozy), Manent-Montané, Maulichères, Maurens, Mirannes, Monlezun-d’Armagnac, Montamat, Montégut-Savès (à égalité avec Sarkozy), Montiron, Mormès, Mourède, Pauilhac, Perchède (à égalité avec Bayrou), Plieux, Pouy-Loubrin (à égalité avec Sarkozy), Pouy-Roquelaure, Pouylebon, Préchac, Préchac-sur-Adour, Préneron, Razengues, Roquefort, Roques, Saint-Antonin, Saint-Blancard, Saint-Germé, Saint-Germier, Saint-Martin, Saint-Martin-Gimois, Saint-Martin-d’Armagnac, Saint-Martin-de-Goyne, Sainte-Christie, Sainte-Radegonde, Sansan, Ségoufielle, Sembouès, Sémézies-Cachan (à égalité avec Bayrou), Sempesserre, Solomiac, Tasque, Tieste-Uragnoux, Toujouse, Tudelle et Villefranche.

(1) d’après les données fournies notamment par La Dépêche, Sud-Ouest, Nationale 124, ainsi que Le Monde, l’Humanité, l’Express.

Voir en ligne : Après les élections cantonales (2011)dans le Gers : une analyse de la FSU

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr