Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CTSD et CDEN 


Compte-rendu du C.T.S.D. du 6 mars 2012.

jeudi 8 mars 2012

L’ordre du jour était essentiellement consacré aux mesures de carte scolaire du second degré. Le SNUipp/FSU est revenu sur 2 points de la carte scolaire 1er degré : Condom et personnel RASED

SEGPA de Miélan.

Contexte :
Cette SEGPA est la seule pour tout le sud du département. Son secteur de recrutement s’étend à un bon quart du Gers. C’est pour cette raison que, malgré de petits effectifs, les IA successifs ont tenu à son maintien, du moins jusqu’à l’année passée. Elle compte actuellement 2 enseignants spécialisés pour un effectif de 23 élèves répartis en 3 classes : une 6ème/5ème, une 4ème, une 3ème, ainsi que 2 professeurs d’atelier.

Première attaque :
A la fin du mois de juin 2011, les 2 élèves devant entrer en 6ème sont affectés d’office à la Segpa d’Auch, malgré les vœux des parents. Cela entraîne de fait la fermeture de la classe de 6ème, en dehors de toute mesure officielle de carte scolaire. Le SNUipp/FSU a alors l’impression que l’Inspecteur d’Académie de l’époque souhaite fermer cette Segpa « en douce », en tarissant la source des nouveaux élèves. A la suite de notre intervention auprès de l’IA, ainsi que du travail des équipes pédagogiques, ces deux élèves ont pu finalement être inscrits à Miélan, in extrémis.
La fin de la Segpa ?
C’est de manière officielle cette fois que le même scénario se reproduit cette année : il semblerait que les 5 ou 6 élèves pressentis pour la classe de 6ème soient orientés vers d’autres collèges. Mais cette fois, l’Inspecteur d’Académie enfonce le clou : il prévoit la fermeture d’un des deux postes d’instituteur spécialisés, ainsi que celle d’un professeur d’atelier attaché à la Segpa.
- C’est bel et bien la fin programmée de la Segpa , bien que l’IA s’en défende et dise envisager deux pistes :
Le transfert à Mirande si le Conseil Général (qui devra alors aménager des locaux) est prêt à y mettre le prix.
La « mise en réseau » dans des conditions non précisées avec l’importante Segpa de Vic en Bigorre dans le 65, qui est située près d’un lycée professionnel.

Pourquoi ferme-t-il alors la moitié des postes d’enseignement ?
C’est à une logique comptable et purement comptable que semble obéir l’Inspecteur d’Académie (que de fois avons-nous dû utiliser cette expression ces dernières années !) : autant les suppressions de postes dans le primaire lui étaient imposées par le Recteur, autant le maintien de la Segpa de Miélan ne dépend que de sa seule volonté. 4 enseignants pour 16 élèves prévus à la rentrée 2012, pour lui c’est du gaspillage. Peu importe s’il ne reste pour ces élèves du sud du département que des affectations possibles sur Auch, à 45mn de route ou bien à Vic en Bigorre, presque aussi loin.
- L’intérêt des élèves , de ces élèves parmi les plus fragiles et les plus exposés ? Il n’est plus pris en compte, désormais même à notre échelon départemental.

Création d’une ULIS en Lycée : enfin !

Des années que le SNUipp/FSU le demandait, c’est enfin chose faite.
Une ULIS sera créée la rentrée prochaine au lycée du Garros à Auch. Elle permettra une continuité dans la scolarité des élèves d’ULIS des collèges (rappelons que les ULIS, anciennement UPI, sont l’équivalent des CLIS du primaire).

Carte scolaire 1er degré

RASED : L’IA n’a toujours pas reçu les personnels de RASED contrairement aux engagements pris lors du précédent CTSD.
Le SNUipp lui a rappelé que les enseignants concernés se sentaient particulièrement malmenés et n’avaient aucune nouvelle de ce qu’on attendait d’eux.

Condom :
Le maire aurait laissé entendre que l’IA propose la fermeture des deux demi-postes de passerelles contre le maintien du poste à l’école élémentaire P.Mendès-France....
Selon l’IA il n’en est rien

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr