Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / CTSD et CDEN 


Il faut faire voter une rallonge budgétaire !

lundi 13 février 2012

Voeu déposé le 13 février 2012 au Conseil Départemental de l’Education Nationale du Gers par la FSU, l’Unsa-Education et la FCPE. Ce texte a été voté par l’ensemble des participants, y compris par l’Association des maires du Gers.

Il faut faire voter une rallonge budgétaire !

Cette Carte Scolaire est avant tout la conséquence du non-remplacement des fonctionnaires partant à la retraite qui se traduit depuis plusieurs années par des retraits d’emplois massifs dans tous les départements.

La déclinaison départementale des 5700 suppressions d’emplois dans le premier degré de l’Education Nationale aura des effets désastreux sur le tissu scolaire gersois.
Avec une taxation de 25 emplois dans le Gers, les choix du gouvernement conduisent, outre l’augmentation du nombre d’élèves par classe, à l’anéantissement de l’aide aux enfants en difficulté, à la fragilisation des secteurs du département déjà en grande souffrance économique et sociale, à la fragilisation du réseau des écoles rurales, à l’amplification de la logique d’exclusion des plus jeunes enfants de maternelle.

Aujourd’hui :
- nous refusons la dégradation du service public d’éducation et l’ensemble des fermetures proposées,
- nous demandons le vote d’une rallonge budgétaire affectée au Budget de l’Education Nationale pour la prise en compte, dès la rentrée, des besoins de tous les secteurs éducatifs du pays et du département : la ruralité, la maternelle, l’éducation prioritaire, la difficulté scolaire, la prise en charge du handicap, la formation, le remplacement...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr