Retour accueil

Vous êtes actuellement : INSTANCES PARITAIRES  / Audiences IA-DASEN 


Audience SNUipp-FSU/IA

mercredi 18 janvier 2012

Le SNUipp/FSU a été reçu par l’Inspecteur d’Académie du Gers, le 14 décembre.
Les points abordés : Aria, Evaluations et zèle de l’IEN, EVS

ARIA

Ce logiciel gère désormais les congés maladie et autres absences des enseignants. Il est en interface avec le logiciel des payes.
Le Snuipp-FSU a pointé plusieurs dysfonctionnements :
- des directeurs présents dans l’école ( pour des réunions type ESS ou déchargés en début d’année) sont considérés comme absents.
- si le justificatif d’une absence (certificat médical par exemple) ne parvient pas à l’Inspection dans les 48h, une retenue de salaire sera appliquée au collègue et le remplaçant ne touchera pas son indemnité de déplacement.
La situation ne pourrait se régulariser que le mois suivant .

Le Snuipp-FSU a demandé une utilisation souple de ce logiciel.
Nous souhaitons qu’une attestation sur l’honneur puisse suffire dans certains cas.
En effet, il peut arriver que l’état de son enfant malade ne nécessite pas une visite chez le médecin ou bien que l’on sache soigner l’indisposition dont on est atteint.
- Autant d’économisé pour la Sécurité Sociale.
De plus, il peut être quelques fois difficile, cloué au lit, d’envoyer son arrêt de travail à temps.
- L’administration réserve sa réponse dans le cas des enfants malades. Par contre, elle ne prendra pas la responsabilité, pour toutes les autres situations, de valider une absence sans justificatif " officiel ".

EVALUATIONS NATIONALES : une hiérarchie un peu trop zélée !

Plusieurs directeurs ont eu la désagréable surprise de recevoir un courrier de leur IEN les alertant sur la faiblesse des résultats de leur écoles aux évaluations nationales.
Ce qui inquiète fortement le Snuipp-FSU :
- on juge dès aujourd’hui, et c’est bien dans l’esprit du projet de réforme de l’évaluation, de l’efficacité d’un enseignant en exploitant les résultats de sa classe.
Assiste-t-on au pilotage des écoles par des évaluations condamnées par le Haut Conseil à l’Education et l’Académie des sciences ?
- On occulte la part faite au groupe d’élèves qui peut être plus ou moins performant selon les années ainsi que les conditions de passage de ces évaluations très variables d’une école à l’autre.

Pourquoi les collègues ne seraient-ils pas tentés de rendre des évaluations parfaites afin de pouvoir faire leur travail en paix ?

L’Inspecteur d’Académie convoquera un conseil d’IEN à ce sujet et nous a proposé un groupe de travail consacré aux évaluations.

Le SNUipp propose un stage syndical (de droit pour tous) le jeudi 22 mars sur ce même thème.

EVS

- Selon l’administration, Pôle emploi a décidé que les EVS seraient dorénavant recrutés pour une année renouvelable une fois, sauf dispositions particulières. Un EVS recruté par exemple du 20 septembre 2011 au 31 août 2012 (période incluant toutes les vacances scolaires) voit donc son temps de travail annualisé et devra effectuer 24h par semaine, mais payés seulement 20h. Rappelons que c’est déjà le cas pour les collègues EVS recrutés avant les vacances de la Toussaint de cette année scolaire.
- L’administration leur demande à partir de cette année d’effectuer un stage de 2 semaines en entreprise pendant les vacances scolaires, stage dit " de découverte ", car sans suivi ni évaluation . Ces 70h (2 fois 35h )seront décomptées des 80h de formation auxquelles ils ont droit. L’administration conditionne le renouvellement du contrat à la validation de ce stage.

Ces personnels, les plus précaires et les plus mal payés de la fonction publique, savent qu’ils n’ont aucun cadeau à attendre du ministère.
Mais là, nous avons affaire à une interprétation des plus restrictives des textes, qui leur impose un allongement du temps de travail non concerté qui constitue un changement substantiel de leur contrat, une formation improvisée et en grande partie sacrifiée par manque de crédits.

Le SNUipp suit ce dossier avec vigilance et va étudier la régularité de l’ensemble de ces dispositifs. Rappelons que jusqu’à présent les EVS n’étaient pas indemnisés pour leurs déplacements lors de leurs journées de formation, au mépris de la législation et que c’est désormais chose faite cette année à la suite des nombreux recours déposés et gagnés.

- Actuellement 115 EVS ont été recrutés pour le premier degré, 6 sont en cours de recrutement. Le département dispose aussi de 16 Assistants d’Education , recrutés sous contrat AED (droit public) pour une durée maximale de 6 ans. Le SNUipp a obtenu que le vivier des EVS soit prioritairement utilisé pour leur recrutement.
Selon l’administration, les besoins du département sont couverts pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap. Si des moyens supplémentaires étaient attribués au Gers, ils seraient alors affectés à l’aide administrative pour les directeurs.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr