Retour accueil

Vous êtes actuellement : AESH-AED-CUI 


Compte-rendu de la réunion EVS du Mercredi 21 décembre 2011

vendredi 13 janvier 2012

Une quinzaine de collègues EVS se sont retrouvées (à l’initiative de deux d’entre elles) pour participer à une réunion d’information dans les locaux du SNUipp 32 en présence de Christian Llonch, collègue du syndicat SNU-TEFI de la Direccte.

La présence en nombre de ces collègues un jour de vacances scolaires montrent toute l’attention qu’elles portent au respect de leurs droits dans l’exercice de leurs missions.

Rubrique : « Cherchez l’erreur ! »
- Lieux de travail : 2 EVS ont indiqué que le lieu de travail indiqué sur leur contrat ne correspond pas à leur lieu réel d’exercice … Elles ont signalé cet état de fait à leur employeur … sans effet jusqu’à présent

- Les frais de déplacement lorsqu’il y a plusieurs lieux de travail : une collègue EVS travaille sur 3 endroits différents et change de lieux sur une même journée. Ce qui revient à dire que sur un salaire de 640 euros, elle dépense 2 pleins par mois … soit 120 euros de frais d’essence … Et bien entendu aucun frais de déplacement !

- Heures de travail : une collègue EVS travaille dans une école entre 12h et 14h pour accompagner un enfant alors que ce n’est pas prévu et écrit dans son contrat de travail … et récupère les heures « en trop » le mardi après-midi. Elle ne travaille donc pas cet après-midi là alors que, selon son contrat de travail, elle devrait travailler …

- Heures de travail (suite) : Une collègue travaille 6 heures d’affilée 4 jours par semaine. On ne lui a pas proposé de pause, pourtant obligatoire … Il est vrai qu’on lui paye son repas de midi … Quelle générosité !

- Heures de travail (fin – provisoire …) : une collègue est partie en classe découverte durant 5 jours pour accompagner un enfant en situation de handicap : 5 jours et 5 nuits de travail non stop … et aucune compensation en retour !! Quelle reconnaissance !

Formation 2011/2012 : un contrat de dupe ?
- 2 collègues EVS dans leur 2ème année d’exercice nous ont signalé ne pas avoir été jointes (ni par mail, ni par courrier) l’année dernière pour participer aux actions de formation.

- L’ensemble des EVS présents s’est dit très surpris et mécontent par la demande de stage en entreprise faite par l’administration : ils ne comprennent pas pourquoi ils devraient cette année faire – sur le temps des vacances scolaires - un stage de 2 semaines (2 fois 20h selon les informations qu’ils ont eu lors de la formation du 14/12 et 2 fois 35h selon les informations que le SNUipp avait …ce qui n’est quand même pas vraiment la même chose).
Ils soulignent que cela va entraîner des difficultés personnelles voire financières (garde d’enfants, frais de déplacement, …).
Ils rapportent la difficulté qu’ils ont à trouver des entreprises qui acceptent de passer des conventions (« Les EVS, on ne connaît pas … »).
Ils remarquent que ce ne sont pas des stages professionnalisant mais des stages d’immersion, qu’il n’y aura aucune évaluation de leur travail mais seulement une attestation de stage et se posent la question de l’intérêt de ce dispositif … si ce n’est le renouvellement de leur contrat puisque l’administration fait de cette période une condition du renouvellement de leur contrat.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr