Retour accueil

Vous êtes actuellement : CARRIERE  / Autres droits 


recours affectations successives sur une année scolaire

vendredi 2 décembre 2011

Cette situation s’apparente de fait à des remplacements successifs Pour le SNUipp/FSU32 cette situation n’est pas légale.

Des collègues (la plupart en surnombre) se voient affecter à titre provisoire sur plusieurs périodes déterminées de l’année scolaire. Cette situation s’apparente de fait à des remplacements successifs, alors même que ces collègues, n’étant pas sur un support de remplaçant, ne perçoivent pas l’ISSR. Pour le SNUipp/FSU32 cette situation n’est pas légale.

MODELE DE DEMANDE PREALABLE
Envoi par lettre recommandée avec accusé de réception

Coordonnées de l’agent
Nom, prénom, adresse

Monsieur l’Inspecteur d’Académie
Adresse
Date

Objet : Recours gracieux et Demande indemnitaire préalable

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

J’exerce la profession de [A COMPLETER : Professeur des Ecoles / Instituteurs] en tant que titulaire non remplaçant depuis le [A COMPLETER : date de nomination].
Actuellement en poste à [A COMPLETER : lieu d’affectation], je perçois un traitement mensuel de [A COMPLETER : montant du traitement].
J’ai été affecté à ce poste par arrêté du [A COMPLETER : date] (production n°1), à titre provisoire à compter du [A COMPLETER : date] et jusqu’au [A COMPLETER : date] au sein de l’école [A COMPLETER] à (X)%.
Cette nomination à titre provisoire a été rendue nécessaire par l’indisponibilité momentanée du titulaire du poste pour [A COMPLETER : congés de longue maladie, congé maternité…]
[Eventuellement] Antérieurement, j’ai été affecté, également à titre provisoire, par arrêté du [A COMPLETER : date] (production n°2), à compter du [A COMPLETER : date] et jusqu’au [A COMPLETER : date] au sein de l’école [A COMPLETER] à (X)%.

Cette nomination à titre provisoire avait été rendue nécessaire par l’indisponibilité momentanée du titulaire du poste pour [A COMPLETER : congés de longue maladie, congés maternité…].
Ainsi qu’il ressort de mes derniers bulletins de salaires (production n°3), je ne bénéficie pas de l’indemnité de sujétion spéciale de remplacement (ISSR) prévue par le décret n°89-825 du 9 novembre 1989 portant attribution d’une indemnité de sujétions spéciales de remplacement aux personnels assurant des remplacements dans le premier et le second degré.
Or, pour mémoire, l’indemnité de sujétions spéciales de remplacement a été instaurée au regard des conditions particulières d’exécution de leur mission par les titulaires remplaçants et qui, du fait de l’utilisation de titulaires non remplaçants par l’administration pour des missions de remplacement, a donc également vocation à s’appliquer à ma situation.

L’absence de versement de l’ISSR est d’autant plus contestable qu’elle est contraire au principe d’égalité entre les fonctionnaires tel que reconnu par le Conseil constitutionnel et le Conseil d’Etat (CC, 15 juillet 1976, déc. n°76-67 DC et CE, 3 avril 1957, Milliard, rec.p.232), y compris en matière de traitement des fonctionnaires (CE, 31 janvier 2000, req. n°201907).

Dès lors, en ma qualité de fonctionnaire exerçant dans les faits des fonctions de remplaçant, il vous appartient de me faire bénéficier des mêmes avantages que ceux dont bénéficient les titulaires remplaçants.

Par suite, je sollicite, à compter de la réception de la présente, le bénéfice de l’ISSR instaurée par le décret du 9 novembre 1989 précité.

En outre, parce que je n’ai pas bénéficié du versement de l’ISSR lors de mes autres affectations à titre provisoire, soit :-lors de mon affectation du [A COMPLETER : Date] au [A COMPLETER : DATE] à l’école de [A COMPLETER : LIEU], -lors de [….], je sollicite également le versement, à titre d’indemnisation du préjudice financier que j’ai subi, la somme de [A COMPLETER : montant du préjudice subi] calculée comme suit :

[A COMPLETER : décrire le calcul des indemnités dues (suggestion : sur la base de la grille ISSR)]

Compte tenu de ce qu’une telle inégalité de traitement par rapport à d’autres agents tend à défavoriser et dévaloriser, les enseignants qui comme moi n’ont pas eu de nomination à titre définitive, je sollicite, la réparation des troubles dans mes conditions d’existence dont cette situation est à l’origine, et ceci à hauteur de [A COMPLETER : montant en euros, suggestion : 3000 euros].

Je vous demande en conséquence de me verser sans délai ces sommes, étant précisé qu’à celles-ci viendront s’ajouter, à compter de la réception de la présente, les intérêts moratoires dûs en application des articles 1153 et 1154 du Code civil.

Naturellement, en l’absence de réponse favorable à ces demandes dans le délai de deux mois suivant la réception de la présente, je ne manquerai pas de saisir la juridiction compétente pour connaître de votre décision.

Vous souhaitant bonne réception de la présente et vous remerciant par avance pour la réponse favorable que vous voudrez bien apporter au présent recours gracieux, je vous prie de recevoir, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, mes salutations les plus respectueuses.

NOM PRENOM Signature de l’agent


PRODUCTIONS

1. Arrêté d’affectation à titre provisoire à compter du [A compléter : date] jusqu’au [A compléter : date]

2. Arrêté d’affectation à titre provisoire à compter du [A compléter : date] jusqu’au [A compléter : date]

3. Bulletins de paie sur la période du [Date] au [Date]

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr