Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER  / Évaluation des élèves 


Évaluations CE1 et CM2 : la boussole est faussée ? Changez-la.

jeudi 15 septembre 2011

Après PISA, l’OCDE et le Conseil Économique et Social, c’est maintenant au Haut Conseil de l’Éducation (HCE) de livrer un rapport cinglant sur la politique éducative de la rue de Grenelle.

Ce sont cette fois les évaluations nationales CE1 et CM2, ainsi que les indicateurs des « compétences de base » proposés dans le cadre de la LOLF qui sont sévèrement mis en cause. « Partiels, peu exigeants et même trompeurs quant à la maîtrise du socle commun », le constat est sans appel.
- Comment piloter sérieusement l’école avec des données faussées ?

Ce rapport vient conforter les multiples critiques que le SNUipp-FSU formule à l’encontre de ces dispositifs.
Non seulement ces évaluations n’aident pas les enseignants à comprendre la nature des réussites et des difficultés des élèves, mais de surcroit, elles ne permettent pas un pilotage fiable du système. Que de gâchis, que de temps perdu pour les élèves - notamment ceux qui connaissent des difficultés dans les apprentissages - et les enseignants qui restent donc bien seuls dans leurs classes.

La démonstration est une nouvelle fois faite que le temps éducatif et le temps politique ne font pas bon ménage.
Une communication artificiellement valorisante sur les résultats trompeurs d’évaluations mal conçues ne peut tenir lieu de boussole pour orienter l’École. Une évaluation sérieuse des acquis et des difficultés des élèves nécessite des indicateurs fiables et pertinents. Elle doit aussi se déployer dans la durée et en toute indépendance.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr