Retour accueil

A trop tirer sur la corde : 19 directrices et directeurs se sont adressés à l’IA du Gers

lundi 29 août 2011

Cette initiative collective en dit long sur le malaise d’une grande partie des directeurs.
C’est avec plaisir que le SNUipp/FSU publie ce courrier, en espérant qu’il fera des émules... qu’il sera largement diffusé, repris et envoyé à l’administration...

Le 25 juin 2011

Monsieur l’Inspecteur d’académie,

Par la présente, les directeurs d’école réunis ce jour sollicitent de votre bienveillance toute votre attention sur leur lassitude due à une surcharge quotidienne de travail.
Le métier d’enseignant en école maternelle ou élémentaire est aujourd’hui de plus en plus difficile. Nous, directrices et directeurs d’écoles, sommes avant tout des enseignants avec une classe en charge. Mais, chaque jour la part du travail administratif augmente et alourdit considérablement nos journées.

Nous devons régulièrement rencontrer les collectivités territoriales (gérer les commandes, participer aux réunions pour les Contrat Enfance Jeunesse, la cantine...).
Les rendez-vous avec les parents sont de plus en plus nombreux avec quelquefois des tensions importantes. Dans certaines écoles, nous sommes en relation permanente et souvent en réunion avec l’association de parents pour gérer les transports des sorties scolaires, les projets à mettre en place sur l’année, nécessitant certes une occupation du temps scolaire mais aussi une utilisation du temps périscolaire (fête de l’école, loto, repas divers, Carnaval, Noël…), les cotisations à collecter...
Nous sommes en relation avec les différents services intervenant dans l’école (Rased, CMPP, CMP, SESSAD, ASE, PMI, médecine scolaire...) pour suivre l’ensemble des enfants à difficultés particulières de notre école. Nous assurons les comptesrendus d’équipe éducative, les suivis de PPRE…A cela s’ajoute la gestion des courriels (qui arrivent souvent en double !), des appels téléphoniques de plus en plus fréquents pendant le temps scolaire mais que nous sommes obligés de gérer dans l’instant, la gestion du matériel (informatique, photocopieur, EPS, accès Internet...)... et tout ceci sans les aides apportées en leur temps par les EVS !
Ajoutons à tout cela l’imprévu, l’imprévisible que nous appellerons les turbulences de la journée.
Maintenant, les demandes de l’administration nécessitent une réactivité qui est impossible pour des personnes qui sont en classe toute la journée, les délais de convocation (qui s’appellent administrativement des invitations pour éviter tout remboursement de frais de déplacement) aux réunions ou rencontres se font plus courts.
Alors, quand nous devons remplir des dossiers qui ne relèvent pas de nos compétences (D.U.E.R.) ou des tableaux dont les objectifs ne nous sont pas explicités et qui sous estiment notre travail (tableau des 108 heures), notre exaspération est maximale.
La liste ci-dessus, non exhaustive, des tâches que nous remplissons est la preuve de la nécessité d’une véritable aide administrative pour les directrices et directeurs et qui doit être faite par des personnels titulaires et compétents.

Dans un premier temps, nous souhaiterions :
- avoir des ordres de mission pour les différentes réunions de directeurs (à la rentrée ou en cours d’année) et qu’elles soient décomptées des 108 heures.
- que les titulaires remplaçants n’ayant pas de remplacement soient systématiquement envoyés sur des écoles ne bénéficiant pas de décharge de direction.
- être déchargé totalement de l’aide personnalisée pour bénéficier de temps.

Nous vous demandons de bien vouloir faire remonter nos difficultés au niveau rectoral et prendre en compte les différents points cités ci-dessus afin que nous puissions nous consacrer encore plus à notre métier qui est l’enseignement.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, l’expression de notre entier dévouement.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr