Retour accueil

Fermeture de 2,5 emplois d’intervenants langues

jeudi 3 février 2011

Concrètement, qu’est-ce que cela va changer dans les écoles ?

Dans le Gers, 65% des enseignants dispensent eux-mêmes l’enseignement des langues.

Actuellement, le département dispose de 4 emplois d’intervenants en langues, soit 72 heures. Chaque années, ces 72 heures sont assurées par des vacataires qui interviennent sur 40 à 50 écoles.
- Ce quota horaire n’est déjà pas suffisant pour effectuer les 1h30 obligatoires d’enseignement des langues par semaine au cycle 3.
En supprimant 2,5 emplois, on réduit le temps alloué à 27 heures !

De plus, alors que notre département ne compte plus que 5 postes d’assistants en langues, ils n’interviendront plus dans les écoles à compter de la rentrée 2011, leurs missions étant recentrées sur les collèges et les lycées pour accompagner la rénovation de l’enseignement des langues.

Qui a osé penser que l’on voulait tuer l’Ecole Publique ?
Quelle sera l’attitude des parents d’élèves de cette quarantaine d’écoles ? Laisseront-ils leur enfant dans le public ou iront-ils les inscrire dans l’école privée voisine qui, elle, assure cet enseignement ?

Est-ce du cynisme ou de l’inconscience, notre ministre choisit ce moment pour annoncer le projet de mettre en place l’apprentissage de l’anglais dès 3 ans...

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr