Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions  / Consignes syndicales permanentes 


Tableau 108h.

jeudi 30 septembre 2010

Voilà ce que nous conseillions en son temps.... En cette rentrée 2014, il semble utile de le rappeler !

Vos réponses à notre enquête « tableau 108h » ont été très nombreuses, et elles disent beaucoup de l’état d’esprit des collègues. Une fois n’est pas coutume, on se fait plaisir en les publiant ci-dessous (anonymes bien sûr), ça fait du bien !

Globalement, vous êtes nombreux à vouloir un tableau plus simple, voire collectif.

Voici donc une proposition des organisations syndicales SNUipp et SE (en pièce jointe, avec des exemples en rouge, à modifier…), avec pour consigne syndicale :

- d’en remplir (à profusion si vous le voulez) un par école en conseil de maîtres (comme le tableau de service des récrés par exemple), en globalisant le temps au niveau de l’équipe quand c’est nécessaire (par exemple pour la colonne RV avec les parents)
- de ne pas le renvoyer (mais de le présenter en cas d’inspection)

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions, et à nous faire part de vos remarques.

Word - 25.5 ko
tableau des 108h. proposé par les organisations syndicales

Petit rappel :
- les enseignants ne sont pas passés aux 35 h (nous sommes aux 39 h, sans compensation bien sûr). En plus des 26 h de classe, nos préparations et corrections représentent donc officiellement 13h par semaine, soit ½ h pour une heure de cours. Nous ne pouvons donc compter celles-ci dans le tableau.

NB : après enquête auprès des SNUipp des autres départements, ce tableau a déjà été "proposé" dans une bonne dizaine d’endroits, mais, suite aux consignes syndicales et aux interventions du SNUipp, quasiment abandonné partout (pas de pression des IEN pour le récupérer) !

Extraits de vos réponses à notre enquête :

- bonsoir

je consulte ce fameux tableau et pour le remplir, me voilà partagée entre deux sentiments :

non, je refuse d’être fliquée, de rendre compte de mon travail heure par heure et semaine après semaine, et de rendre des comptes à quelqu’un qui ne considérera mon travail qu’à travers un tableau de chiffres...

oui, je suis tentée de remplir ce tableau pour prouver que mon temps est plus qu’effectué et que je me situe sans doute bien au delà des 108 h , même si la répartition n’est pas celle qu’ils attendent !

c’est cornélien ,et encore un outil qui servira à qui..........et à quoi.??????????????

voilà l’état de mes réflexions.... (…)

bon courage à tous, en ce moment, il en faut

- je trouve intéressant que l’administration se rende compte du nombre d’heures que nous faisons, le sachant, peut-être est-ce envisageable de se les faire payer (les sups), on peut rêver !

- encore du boulot en plus !

J’avais envie de répondre : et dans quelle colonne doit-on mettre le temps pour remplir cette grille ? pour les réunions de directeurs ? les réunions USEP ? etc.. etc...

nous avons donc décidé de TOUT noter et on risque d’exploser le quota !!!!!!!!!!

on a vraiment l’impression qu’on nous fait plus confiance ....

- A quand les journées de 60 heures ? notre temps n’est pas extensible !

- Ce document peut permettre de se rendre compte du nombre d’heures réellement effectués et donc remettre les pendules à l’heure quant au travail des fonctionnaires. Par contre si il a été conçu pour nous fliquer (à savoir, qui fait ses heures et qui ne les fait pas... alors non !).

- Mobilisons nous sur l’essentiel ...

L ’argument de la confiance n’est pas recevable à mon avis.

Trop de professeurs des écoles oublient qu’ils sont des fonctionnaires très normalement soumis à une hiérarchie et qu’il n’est pas dans leurs attributions de décider si l’on doit remplir tel ou tel papier, mettre 1 heure, 2 ou 3 d’EPS à leur emploi du temps, décider si l’aide personnalisée est une bonne chose ou pas, et tatati ou tatata...

Jouissons de ne voir nos IEN en inspection que tous les 4 ans, oui, de la liberté pédagogique qui nous est laissée, oui, mais restons conscients que nous sommes de simples fonctionnaires, pas des faiseurs de programmes !!!

Franchement, ce tableau, dès lors que tu fais tes aides persos, il représente quoi en temps de travail ?

Concentrons nos forces revendicatives sur de vrais sujets. Si tous ceux qui marmonnent dans les animations pédagogiques, les cours de récréations, les conseils de maîtres se syndiquaient et revendiquaient pour de bon, nous serions sûrement plus efficaces.

Le contrôleur des impôts est-il consulté pour la nouvelle loi des finances ? Le CRS est-il appelé à donner son avis sur la façon de résoudre les problèmes dans les banlieues ?

Il me paraît normal qu’un prof d’école applique les consignes qui lui sont données et ... légitime qu’il conteste quand bon lui semble. Mais uniquement par le biais légal, celui des représentants du personnel.

Il me semble qu’à trop se disperser on s’affaiblit.

Ce n’est que mon avis. Cordialement

- A propos de ce tableau... Il ne va pas nous gêner bien au contraire ! Et pour cause !!!!!
Depuis que les aides individualisées et les PPRE sont en place nous faisions ce comptage pour notre compte.
Il a permis de mettre en évidence le nombre d’heures supplémentaires nécessaires pour travailler de façon professionnelle et apporter une aide aux enfants en difficulté tant dans la relation à l’enfant et aux parents que dans la recherche de ce qui pourrait les aider pédagogiquement.
Nous constatons bien sûr depuis longtemps que nous n’avons pas assez d’heures pour le travail en équipe donc on le prend sur notre temps perso. Quand on a des élèves en difficulté comme nous avons eu les années passées, c’est un suivi personnalisé de tout instant nécessitant une réflexion et des compte-rendus (utiles aussi pour nous-même d’ailleurs..) des rencontres avec les parents le plus souvent possible, des équipes éducatives en dehors du temps scolaire pour avoir tout le monde présent, des rencontres ou des appels téléphoniques réguliers avec les services extérieurs ( CMPP, orthophonistes, psychologues..)ajouté à cela une curiosité pédagogique qui demande du temps de réflexion et de recherche.. et j’en passe...
Mais nous ne concevons pas le métier autrement.. Le service public, c’est un engagement total au service des autres... On l’oublie aujourd’hui...
Et le grand malheur, la grande frustration, quand, avec passion, on se déchaîne pour que tout se passe au mieux pour tout le monde, on a la boule au ventre de voir comment on nous traite ( et je ne parle pas de salaire uniquement ....)
Alors ce tableau, oui !!!!

- Comme toujours on se moque de nous en nous faisant prendre des vessies pour des lanternes. Il s’agit ni plus ni moins que de flicage !!
Résistons, camarades !

- Bonjour, Vous êtes sûrs que c’est un outil départemental ? Des collègues de la Haute-Garonne ont reçu le même (ou l’équivalent), enfin c’est à vérifier, je ne l’ai pas vu mais c’est ce qu’elles m’ont dit...
Ne serait-ce pas plutôt encore un témoignage de la confiance et de l’estime que nous porte notre ministère ?
Au sujet de votre enquête, je suis tellement sceptique que je ne sais pas quoi répondre ! Tout le monde râle mais tout le monde va le remplir( même si c’est à la louche)
Faut-il aussi compter dans les heures le temps passé à remplir le tableau ?! Cordialement

- merci de vous soucier de cette horreur ! non ,je ne vois aucune utilité à ce tableau, il n’est pas nécessaire, je n’ai pas envie de le remplir et serai ravie de recevoir un tableau plus simple du Snuipp ! merci d’avance.

- Ce qui me gène plus que de remplir ce document, c’est le manque de confiance que cela sous entend. Personnellement, pour mon équipe (…), je transmets en début d’année le calendrier des concertations (jours et heures) et l’organisation de l’aide personnalisée (quota d’heures auprès des élèves et quota consacré à l’organisation pour l’année scolaire) définis en conseil des maîtres. Chaque enseignant tient un état des 18 heures de formation pédagogique qu il conserve à l’école à la disposition de l’IEN. Il me semble que ce dispositif suffit, sans rajouter de document supplémentaire. Un document serait peut être utile pour les personnels qui changent d’école. A voir !
Merci pour votre travail et salutations syndicales.

- Le flicage s’applique jusque dans nos petites écoles rurales... Il sera bien difficile de contrôler la véracité des renseignements portés sur ce doc...
Il faut obtenir de notre hiérarchie un doc plus général moins contraignant ... afin qu’aucun enseignant ne soit sanctionné .
Après 22ans d’enseignement et la conscience parfaitement tranquille, j’ai toujours fait mon travail, comme la plupart d’entre nous... je trouve infantilisant , absurde d’avoir à justifier toutes mes heu
res !

- Bonjour Camarades,
voici mes réponses aux questions que vous nous posez concernant les relations avec les IEN.
Mon sentiment est que nous assistons et seront bientôt victimes d’une "reprise en main" insidieuse mais bien réelle dans laquelle les IEN joueront un rôle central.

-  je suis d’accord avec les collègues : il faut déjà leur faire passer le planning des réunions, bientôt il faudra aussi donner la liste des parents rencontrés pour savoir si on a bien parlé à tout le monde !
cordialement.

- c’est une surcharge de travail inutile, les ien risquent d’ être étonnés du nombre d’ heures passées au "relationnel" (parents, institutions, élus) mais en tiendront-ils compte ??? les 108h sont dépassées chaque année, serons-nous payés en heures sup !!!
Pourquoi ne pas en avoir débattu avec les directeurs-trices lors de la réunion de rentrée... peur des réactions ??? Pourquoi prendre cette réunion de rentrée sur le jour de pré-rentrée ?? Bref, le ras le bol grandit dans les écoles...les ien ont-ils tiré un trait sur leur rôle pédagogique ??plus aucun projet à proposer... et les animations pédagogiques tristes qui sont proposées... reflet de leur incapacité à s’investir ? et celles "obligatoires"... de quel droit ???

- Je rejoins les autres collègues parlant de manque de confiance...

Effectivement encore des papiers à remplir, une perte de temps supplémentaire avec tout ce qu’on nous demande ! on appelle ça aussi du flicage !! Comme si les enseignants du 1er degré avaient l’habitude de ne pas faire leurs heures !!

- J’étais très intéressée par ce document et je suis ravie que vous me l’ayez fait parvenir.
Il me semble peut-être superflu de devoir l’envoyer à l’inspection. L’important est de l’avoir à jour dans le cahier-journal ou le registre.
Mais il peut peut-être permettre de mettre en évidence qu’on fait beaucoup plus d’heures que ce qui est prévu... Enfin, je ne sais pas, je débute !

- Bonjour,
nous avons regardé ce document et il nous serions d’accord pour en remplir un par école. Il est clair qu’il traduit le peu de confiance que l’on accorde aux équipes concernant les heures effectuées, mais il permettrait au moins de faire remonter ce que représentent réellement ces "108 H" , particulièrement concernant les relations avec parents, le travail en équipe, et les PPS, pour lesquels nous travaillons au bas mot 65 heures par an et non pas 24
.

- Il est dommage et très vexant que l’administration soit obligée de nous "fliquer" marquant ainsi très nettement un manque de confiance envers les enseignants. Les collègues qui n’ont pas joué le jeu en échappant de quelque manière que ce soit à leur devoirs en sont les responsables.

- Mes collègues et moi remplirons ce tableau pour montrer à l’administration - qui est loin d’avoir conscience des réalités- que le temps que nous donnons réellement est largement supérieur à celui que nous sommes censés donner (que dire du tableau des directeurs !!!!).

Je suis encore plus gênée par le tableau des compte-rendus [reçu à Auch nord] qui nous impose une présentation très formelle !!

En tout cas je vais m’acheter un chronomètre spécial direction.

- Le seul intérêt du tableau serait de montrer à nos supérieurs hiérarchiques que nous faisons plus d’heures que ce qui est demandé.

Que sommes nous censés faire quand le quota d’heures est effectué aux 2/3 de l’année ?

- Pourquoi ne pas tous envoyer le tableau mensuellement ça ferait de la lecture à certains ?

- Ce tableau peut en effet dénoter un certain contrôle accru de notre service, mais permettra aussi de montrer, même si ça ne changera rien, le nombre réel passé hors classe (le seul temps de rencontres avec les parents devrait beaucoup faire monter le total).

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

SNUipp 32 - Chemin de Réthourie 32000 Auch (plan d’accès) - tél : 05 62 05 42 51 - fax : 05 62 05 65 78 - courriel : snu32@snuipp.fr